Epices marocaines

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Gingembre, cumin, cannelle ou encore safran… de nombreuses épices marocaines incontournables de cette cuisine orientale. Peut-être les utilisez-vous de temps à autre ?! Mais les connaissez-vous absolument toutes ? Et savez-vous les ajouter au bon moment ? Quoi qu’il en soit, ces condiments méritent d’être connus !

Par conséquent, prenez note, car il est temps de révolutionner votre manière de cuisiner. Ces aromates seront la cerise sur le couscous à n’en point douter !

Les épices marocaines : une base culinaire indispensable ! 

Que serait un tajine sans ses épices ? Une hrira (soupe marocaine) sans sa coriandre ? Un couscous sans ras el hanout ? Très certainement pas de véritables plats du Maroc ! Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la cuisine marocaine est considérée comme l’une des meilleures au monde.

Côté origine, cette cuisine méditerranéenne a fortement été influencée par les Berbères, ainsi que par les juifs, et enfin les arabo-andalous. Malgré les diverses influences culturelles connues au fil des siècles, elle a su préserver ses racines, et s’impose aujourd’hui comme une référence culinaire !

Bien que certains condiments et plats soient présents dans d’autres pays, notamment Nord-africains, la touche marocaine reste unique en son genre !

Il faut dire que celle-ci est haute en couleur, mais également en saveurs. Certes, les ingrédients utilisés sont variés, et permettent d’éveiller nos papilles à de nouveaux goûts, de nouvelles associations.

Mais il faut dire que les épices marocaines y sont aussi pour beaucoup. Epicé, piquant, sucré, acide ou encore amer : on pourra profiter d’un mélange de saveurs dosées à la perfection. Et dont les associations sont parfois incroyables !

Préparez-vous à être surpris !

Quelques épices marocaines incontournables 

Les épices orientales sont nombreuses. Toutefois, certaines sont véritablement des indispensables si vous souhaitez vous lancer dans ce type de cuisine arabe :

Ras el hanout 

Ce nom signifie littéralement « à la tête de l’épicier ». En effet, à l’origine, ce sont les épices qui restaient dans le hanout (petit magasin de quartier) qui servaient à l’épicier pour en faire un mélange. Ainsi, tous les ras el hanout n’avaient pas la même saveur !

Désormais, la recette ras el hanout est plus ou moins la même. Cet aromate possède un goût unique et reconnaissable entre mille !

Le cumin, ou « camoun »

Il est presque impossible de croiser un plat qui ne contient pas un peu de kamoun ! L’a3dess, ou les lentilles marocaines, est un plat qui en contient.

La coriandre, que l’on appelle également le persil arabe 

La coriandre fraîche est un condiment incontournable de la kefta, de la hrira ou encore des tajines !

Poivre noir 

Il rentre dans la préparation de presque tous les plats du Maroc ! Nous possédons un large choix de poivres à découvrir en boutique, comme la graine de Sichuan ou de Timut.

Curcuma

C’est un colorant naturel qui a également l’avantage d’être excellent pour la santé.

Paprika

Felfla heloua, ou l’épice marocaine douce et aromatique qui relève le goût des aliments à la perfection.

Préparer son propre mélange d’épices marocaines 

Si vous souhaitez préparer votre propre mélange, procurez-vous des épices de qualité, ainsi qu’un petit pot refermable :

  • Coriandre moulue 2 càs
  • Paprika 1 càs
  • Cannelle 1 càc
  • Curcuma 2 càc
  • Cumin 1 càs

Il suffira finalement de mélanger le tout et d’écraser au besoin les possibles morceaux. On vous laisse en faire bon usage !

Nos saveurs venues d’ailleurs… 

Vous appréciez essentiellement la cuisine du monde, et découvrir toujours plus d’arômes ? On vous comprend tellement ! Pour ces raisons, votre boutique bien-être Safinel vous propose une catégorie « épices ».

Vous y trouverez très certainement des aromates connus, comme par exemple, l’incontournable poivre noir. Mais vous pourrez, d’autre part, y découvrir des épices du monde rares !

On pense notamment à :

  • La maniguette : ce poivre africain a quelques vertus aphrodisiaques, il est vrai ! On l’apprécie pour sa saveur plus intense que le poivre, autant que pour ses bienfaits pour la santé.
  • Les boules de soumbala : véritable exhausteur de goût, cette épice vous permettra d’assaisonner parfaitement vos grillades, ou encore de préparer vos bouillons maison.

Découvrez la recette du couscous marocain et son assaisonnement parfait ! 

Le couscous, c’est un peu le plat maghrébin qui met tout le monde d’accord. Des légumes, des féculents, de la viande, une sauce délicieuse. En conclusion, la perfection culinaire ! Sans parler du fait que ce soit équilibré et fait-maison, évidemment.

Alors, sortez vos cuillères. Mais avant de déguster, il va falloir mettre la main à la pâte :

Ingrédients : 

  • Navets
  • Carottes
  • Courgettes
  • Tomate pelée x1
  • Oignons jaunes x2
  • Pois chiches préalablement mis à tremper dans l’eau la veille
  • Epices marocaines : gingembre, ras el hanout, sel, poivre, curcuma, bouquet de persil et coriandre
  • Cube de bouillon de légumes fait-maison de préférence ou bio (facultatif)
  • Concentré de tomates 1/2 cuillère à soupe
  • Huile végétale
  • Viande de poulet
  • Semoule moyenne
  • Beaucoup d’amour et de générosité

Concernant la quantité des légumes, vous pouvez compter environ 1 navet, 2 carottes et 1/2 courgettes par personne.

Préparation : 

  1. Dans un premier temps, préparer tous les légumes et émincer les oignons ;
  2. Faire ensuite revenir les oignons dans de l’huile, et ajouter la tomate préalablement coupée en dés ;
  3. Rajouter le concentré de tomates, les pois chiches ainsi que les épices marocaines, sauf le bouquet d’aromates ;
  4. Il est temps d’ajouter un verre d’eau ainsi que le poulet ficelé ;
  5. Laisser cuire 5 à 10 minutes, tout en arrosant le poulet ;
  6. Ajouter ensuite le bouquet coriandre/persil et couvrir la préparation d’eau bouillante ;
  7. Vient le tour des légumes : carottes et navets entrent dans la sauce, le temps d’un tour de cuisson de 20 minutes, en veillant à ferme le couscoussier ;
  8. Préparer 500g de semoule en la rinçant à l’eau froide, puis en l’égouttant. Y ajouter un peu d’huile et de sel et mélanger à la main ;
  9. Entamer une première cuisson de 20 minutes dans le haut du couscoussier ;
  10. Une fois la première cuisson terminée, mettre la semoule dans une grande assiette. Y ajouter un petit verre d’eau, de l’huile, du sel, et mélanger à nouveau à la main.
  11. Commencer une seconde cuisson de 20 minutes ;
  12. C’est à ce moment-là également que l’on ajoutera les courgettes à la sauce ;
  13. Laisser cuire jusqu’à ce que les légumes soient tous cuits !

Bonne dégustation !